Questions fréquentes

Que puis-je exercer avec le dispositif EPI-NO, et comment?

Les exercices d’étirement dans le cadre de la préparation à l’accouchement avec EPI·NO ont pour objectif de diminuer sensiblement le risque de lésions liées à l’accouchement. Les exercices sont effectués à l’aide d’un ballon introduit dans le vagin. Les divers exercices visent essentiellement l’étirement progressif et tout en douceur des muscles du plancher pelvien et des tissus de la région périnéale, et ce, grâce au ballon que l’on gonfle.

Après l’accouchement, il est possible de réaliser différents exercices pelviens, qui favorisent une rééducation optimale. L’entraînement s’effectue en travaillant contre la résistance du ballon. L'indicateur de pression du système EPI·NO Delphine Plus vous permet ainsi de savoir si vous exercez les bons muscles et vous montre votre progression dans l'entraînement. Cela se dénomme aussi « biofeedback ».

Pour de plus amples détails, veuillez vous reporter au mode d’emploi.

Conseils pour l’utilisation du dispositif EPI-NO

Commencez par gonfler le ballon juste assez pour pouvoir l’introduire confortablement. Enfoncez-le sur environ 3/4 de sa longueur et dans un premier temps, ne le gonflez pas plus. Procédez à quelques contractions pelviennes suivies de relâchements, et observez le mouvement de l’aiguille sur l’indicateur de pression (uniquement sur le modèle Delphine Plus). Vous verrez à quel niveau l’aiguille se déplace vers le haut lors des contractions, et inversement, comme elle revient au point de départ lorsque les mucles du plancher pelvien sont totalement détendus. C’est important pour que vous appreniez à détendre ces muscles et que vous arriviez à retenir cette sensation pour le moment du passage de la tête du bébé.

Après avoir effectué ces exercices pendant quelques minutes, retirez légèrement le ballon afin qu’il ne soit plus qu’à moitié enfoncé. Commencez alors à gonfler lentement le ballon (l’aiguille de l’indicateur ne joue plus aucun rôle dans ces exercices de dilatation), jusqu’à ce que vous ressentiez distinctement une sensation d’étirement. Vous ne devez en aucun cas avoir de sensation douloureuse, mais un sentiment d’étirement maximal. Vous pouvez alors tenir le ballon en place avec l’autre main – ou bien vous tourner un peu sur le côté, les jambes légèrement croisées, et garder ainsi le ballon en place. Essayez de maintenir la tension et le ballon pendant environ 10 minutes. Le ballon a naturellement tendance à glisser vers l’extérieur ; c’est pourquoi vous devez, en règle générale, le tenir. Votre partenaire aussi peut vous aider à tenir le ballon.

Encore un petit conseil:
Roulez une serviette pliée en un tube d’environ 12 cm de diamètre et serrez ce rouleau entre les cuisses avant de commencer à gonfler le ballon. De cette manière, la serviette empêche le ballon de sortir. Croisez les jambes et gardez ainsi le ballon en place. À la fin, si vous diminuez peu à peu la pression sur la serviette, le ballon sort alors facilement.

Durant ces 10 minutes, détendez-vous, écoutez au mieux de la musique, lisez, pensez à l’accouchement de manière positive, faites des exercices respiratoires – tout ce que vous voulez.

À l’issue de l’exercice, laissez le ballon sortir doucement. Vous pouvez ensuite déterminer le diamètre atteint à l'aide du gabarit de mesure.

Quelle est la différence entre les modèles EPI-NO Delphine et Delphine Plus?

Le Plus de l’EPI·NO Delphine Plus réside dans la fonction Biofeedback. Techniquement, ce qui se cache derrière tout ça, c'est un indicateur de pression intégré à la pompe manuelle. Grâce à l’indicateur de pression, vous pouvez, lors de l’entraînement post-natal, savoir si vous exercez les bons muscles et connaître vos progrès dans l'entraînement musculaire.

L’EPI·NO Delphine, lui, est doté d’une pompe manuelle sans indicateur de pression. Bien entendu, les matériaux utilisés sont sans latex.

En résumé:
EPI·NO Delphine est le produit pour la préparation à l’accouchement.
EPI·NO Delphine Plus est le produit pour une préparation à l’accouchement et une rééducation optimisées.

À partir de quand puis-je utiliser EPI-NO?

Nous recommandons de commencer à l’utiliser au plus tôt 3 semaines avant le terme (date d’accouchement calculée) – autrement dit, en règle générale, à partir de la 38ème semaine de grossesse. 

À quelle fréquence et pendant combien de temps dois-je m’entraîner?

1 à 2 fois par jour, pendant environ 15 à 30 minutes, suffisent – ou bien 4 à 5 fois par jour pendant 3 à 5 minutes (« mini-séances »)

Puis-je utiliser EPI-NO plus tôt, pour me préparer encore mieux?

D’après les connaissances cliniques, trois semaines d’entraînement sont parfaitement suffisantes. Après quelques cycles d’exercices, lorsqu’une certaine routine se sera établie, vous progresserez très rapidement.

Puis-je utiliser EPI-NO même si une lésion périnéale était déjà présente?

Dans ce cas, veuillez demander l’avis de votre gynécologue. En principe, l’entraînement fait travailler les muscles et donc, favorise la circulation sanguine, ce qui peut assouplir le tissu cicatriciel et améliorer son élasticité. 

L’utilisation de l’appareil peut-elle provoquer involontairement des contractions ou un accouchement prématurés?

Non, les exercices, qui commencent 3 semaines avant la date d’accouchement prévue, ne peuvent pas déclencher d’accouchement prématuré. Rien dans l'étude clinique n'a indiqué la possibilité de déclencher prématurément le travail en utilisant EPI·NO . 

Existe-t-il un risque d’infection?

Les études ont également exploré le risque d'infection. En procédant correctement au nettoyage et à la désinfection, conformément au mode d'emploi, il ne devrait pas y avoir d'augmentation du risque d'infection. 

Puis-je me blesser lors de l’entraînement?

Il est important de ne jamais dépasser le seuil de douleur personnel lors de l’entraînement. Ni les études ni les observations d’utilisation réalisées par des gynécologues et des sages-femmes n’ont signalé aucune blessure lors de l’entraînement. En cas de doute, veuillez vous adresser à votre médecin ou votre sage-femme. Encore une chose: augmentez tout doucement le diamètre du ballon et ne présumez pas de vos forces.

À quelle profondeur faut-il introduire le ballon dans le vagin pour les exercices?

Le ballon est introduit dans le vagin de moitié environ. Si le ballon n’est pas suffisamment enfoncé, il se dilate hors du corps lorsqu’on le gonfle, et l’entraînement perd de son efficacité. S’il est enfoncé trop profondément, il se gonfle à l’intérieur du corps, ce qui n’est pas correct non plus. C’est vous qui pourrez trouver la position intermédiaire qui vous convient le mieux.

Lorsque le ballon est de petit diamètre, de nombreuses femmes choisissent d’effectuer les exercices en croisant les jambes. Ainsi, le dispositif EPI·NO ne peut pas glisser spontanément hors du vagin pendant les exercices.

Il peut parfois arriver que le ballon glisse vers l’intérieur lorsqu’on le gonfle. Pour empêcher que cela ne se produise, on peut tenir légèrement l’embouchure du tube. Si cela devait toutefois se produire, laissez l’air s’échapper du ballon en ouvrant la valve – vous pourrez ensuite très facilement le retirer.

Pendant les exercices, essayez de rester décontractée ; l’expérience montre qu’au bout de trois cycles d’exercices environ, une certaine routine s’établit.

EPI-NO peut-il aussi servir pour la rééducation et l’entraînement du plancher pelvien?

EPI·NO Delphine Plus est l’assistant idéal lors de la phase de rééducation. L’entraînement du plancher pelvien s’effectue en travaillant contre la résistance du ballon. L'indicateur de pression du système EPI·NO Delphine Plus vous permet ainsi de savoir si vous exercez les bons muscles et vous montre votre progression dans l'entraînement. C’est ce que l’on appelle la fonction Biofeedback du Delphine Plus.

Comme l’EPI·NO Delphine ne possède pas d’indicateur de pression, il ne convient pas aussi bien dans ce cas-là que l’EPI·NO Delphine Plus.

L’entraînement signifie-t-il qu’on n’a plus besoin de massage du périnée ou d’un cours de préparation à l’accouchement?

Un cours de préparation à l’accouchement sous la direction d’une sage-femme qualifiée est dans tous les cas recommandé. Vous y apprendrez des choses importantes sur l’accouchement en général.

Certes, EPI·NO s’est révélé être une méthode très efficace pour éviter les lésions périnéales, mais quoi qu’il en soit, un massage du périnée est un complément tout à fait judicieux.

Quand ne faut-il pas utiliser EPI-NO?

Vous ne devez pas utiliser EPI-NO Delphine et Delphine Plus dans les cas suivants:

Position inhabituelle de l’enfant, ou risques diagnostiqués rendant un accouchement par voie basse impossible. (p. ex. Placenta praevia)

Danger d’infection par germes ascendants (p. ex. rupture prématurée de la poche des eaux, infection vaginale)

Lésions mal guéries dans la région génitale

État sous influence de l’alcool ou de drogues

Saignements vaginaux

Maladies malignes dans la région génitale (p. ex. cancer du col de l’utérus)

Puis-je prêter EPI-NO à mon amie?

EPI·NO Delphine et Delphine Plus sont agréés en tant que 'single user device' (dispositifs à usage personnel, ou mono-utilisateur) d’après la MPG (loi sur les dispositifs médicaux). Ils sont testés pour une durée de vie de 5 ans et une utilisation au cours de 2 grossesses.

Indications du fabricant, Tecsana GmbH:

Les composants ne peuvent pas être stérilisés de façon clinique et donc, de manière totalement aseptique. Pour l’EPI·NO Delphine comme pour l’EPI·NO Delphine Plus, il n’existe donc aucune pièce de rechange/ballonnet de remplacement, car selon la loi allemande sur les dispositifs médicaux (MPG), pour les appareils de préparation à l’accouchement, nous ne devons ni fabriquer ni commercialiser de pièces de rechange parce qu'en théorie, le prêt d'appareils d'occasion avec des pièces de rechange présente le danger d'une transmission de germes d'une femme à l’autre.

Nous fabriquons des dispositifs médicaux et en sommes donc responsables – c’est pourquoi nous devons aussi nous conformer aux strictes prescriptions de la loi allemande sur les dispositifs médicaux. En outre, ces prescriptions sont tout à fait judicieuses puisque les infections bactériennes au cours de la grossesse représentent un risque sérieux. C'est principalement pour le bébé à naître que l'infection bactérienne peut s'avérer dangereuse - pas pour la femme enceinte. Si nous répondions au souhait de proposer des pièces de rechange, il se passerait peut-être ce qui ne doit absolument pas se passer: Les femmes enceintes utiliseraient un appareil potentiellement porteur de germes. Rien ne justifie ce risque.

Afin d’éviter tout risque de transmission bactérienne, vous ne devez en aucun cas donner ou prêter votre EPI-NO.

L’entraînement dilate-t-il le vagin de façon durable et indésirable?

Non – au contraire: "Distension" – c’est de toute évidence l’objection la plus fréquemment soulevée, d’où l’espace plus important accordé à une explication: Chez les humains, les muscles du plancher pelvien sont constitués d’innombrables petites fibrilles musculaires microscopiques. Lors de la contraction musculaire, ces fibrilles s’interpénètrent (glissent les unes dans les autres) à l’aide de deux substances, l’actine et la myosine ; dans l’utérus, il s’agit de la titine et de la nébuline. Mais ce glissement ne fonctionne que lorsque les fibrilles sont progressivement entraînées et restent ainsi intactes. En revanche, lors d’un accouchement par exemple, lorsque les muscles du plancher pelvien (tels que le sphincter anal externe et interne, le muscle pubococcygeus, le muscle bulbocaverneux et le muscle élévateur de l’anus) sont étirés de plus de 300 % en l’espace de 20 à 30 minutes, il se produit des microtraumatismes qui évoluent en microcicatrices en un rien de temps, ce qui empêche les fibrilles de revenir à leur stade initial.

S’ajoute à cela le risque dangereux et lourd de conséquences du déchirement du nerf pudendal, qui traverse toute la région pelvienne sans aucune protection et qui sert à innerver le col vésical et le sphincter anal. Une atteinte irréversible d’un nerf peut se produire dès qu’il est étiré de plus de 10 % de sa longueur ! Il en résulte alors les problèmes rassemblés sous le terme de morbidité éloignée, tels que l’incontinence urinaire, la descente vaginale, la descente utérine et enfin, le prolapsus.

Il se produit une dilatation et un étirement de 300 % des muscles du plancher pelvien lorsque le vagin s'ouvre de trois fois sa taille normale lors du passage de la tête, passant d'un diamètre normal de 3 cm à presque 10 cm.

Il est évident que sans entraînement mécanique préalable, cela peut engendrer des lésions, même invisibles et sous-cutanées.

Questions & Aide:

Nous serons heureux de vous conseiller par Téléphone:
+41 (0) 71-4664498 ou bien par e-mail.

Distribution exclusive pour la Suisse

EPI-NO est un produit de la Tecsana SARL, Munich

 Information » Questions fréquentes